La lumière n’est pas instantanée !

dans la même rubrique

Le Soleil et les étoiles ne nous renvoient pas leur lumière immédiate, sur l’instant, mais leur lumière passée ! Dans l’espace la lumière voyage à la vitesse inégalée et inégalable de 299 792.458 km/seconde !

A cette vitesse, la lumière du Soleil met environ 8 min et demie pour parcourir les 150 millions de km qui nous séparent de lui. Si vous observez le Soleil, ce qui n’est pas conseillé de faire pour vos yeux, vous ne voyez pas sa lumière telle qu’elle est maintenant mais telle qu’elle était il y a plus de 8 min, le temps nécessaire pour qu’elle parvienne à vos yeux ! La lumière qui nous éclaire n’est donc pas instantanée. En fait ce que vous voyez actuellement n’est pas réellement ce que vous voyez au moment où vous le voyez !

Sur le même principe, quand vous regardez le ciel nocturne, certaines des étoiles que vous contemplez sont parfois éteintes depuis longtemps. Leur lumière continue de voyager dans l’espace et parvient ainsi à nos yeux. La lumière des étoiles les plus éloignées et les plus anciennes ont traversé l’espace pendant près de 13,5 milliards d’années, l’âge de notre Univers. La majorité de ces étoiles n’existent probablement plus, bien que leur lumière nous parvienne encore.

La durée de vie d’une étoile pour un observateur situé sur la Terre dépend à la fois de la vitesse de la lumière, de sa distance dans l’Univers par rapport à notre planète, et de son âge. Plus une étoile est éloignée de la Terre, plus cette étoile brillera longtemps dans notre ciel, plus elle a de chances d’être éteinte depuis longtemps.

La majorité des étoiles que nous observons dans le ciel nocturne n’existent probablement plus, bien que leur lumière parvienne encore à nos yeux !

C’est comme si votre grande tante avait posté une carte postale il y a 13,5 milliards d’années, toujours en cours de livraison, il est peu probable que cette personne soit encore en vie de nos jours, bien que vous finissiez un jour par recevoir cette fameuse carte. Une carte postale vieille de 13,5 milliards d’années, très ancienne, dont les preuves de son existence passée subsistent encore de nos jours.

Par analogie, regarder un ciel étoilé revient donc à observer de nombreuses photos prises à diverses époques et en différents endroits dans l’Univers mais qui nous arrivent toutes en même temps et qui sont perceptibles dans notre champ de vision, comme on poserait toutes les photos d’une vie sur une table pour les montrer à ses amis. Les photos représentent autant d’étoiles dans notre Univers observable et la table symbolise du ciel nocturne que notre champ de vision nous permet de percevoir.

Je peux voir la photo de mon regretté poisson rouge aujourd’hui bien qu’il soit mort depuis quelques années. Celui-ci vit encore grâce à la photo que mon père a pris quand j’étais encore enfant. L’image du poisson rouge peut être assimilée à une étoile éteinte, et sa photo correspondrait à la lumière qui a été émise par cette étoile et qui continue de voyager dans l’Univers.

Une étoile arrête de briller lorsque la totalité de sa lumière à été émise et que celle-ci est parvenue jusqu’à la Terre et l’œil de son observateur. Si je déchire la photo de mon poisson rouge, je ne dispose plus d’aucune preuve de son existence passée, bien qu’il nageait dans mon aquarium il y a encore quelques années. Mon poisson a continué d’exister à travers la photo dont je disposais bien qu’il soit mort depuis longtemps, comme une étoile morte continue d’exister à travers la diffusion de sa lumière dans l’immensité de l’Univers.

Vous l’aurez donc compris, le ciel étoilé que vous observez au moment où vous l’admirez est donc le résultat de ce qu’était notre Univers à un instant donné : un moment passé ! Maintenant prenez une couverture et une veste pour aller contempler le ciel étoilé, témoin du passé proche ou éloigné de notre Univers, tel qu’il était il y a quelques minutes où lors de sa création il y a 13,5 milliards d’années !

PLUS SUR LE SUJET...

commentaires

PARTICIPEZ AU RÉCIT DE L'ODYSSÉE DE LA TERRE EN LAISSANT UN COMMENTAIRE !

Merci de saisir votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

jetez un coup d'oeil

Les colères de l’Etna

L'éruption de l'Etna, fin décembre 2015, a produit un panache de cendres de 8 kilomètres de hauteur au-dessus du cratère Voragine...

Pourquoi fait-il si chaud en ce printemps 2020 ?

L'année 2020 est décidément spéciale pour de nombreuses raisons. Elle l’est tout autant sur le plan météo, avec des températures nettement supérieures aux moyennes...

L’ouragan Dorian est le second plus puissant survenu dans l’Atlantique nord

L'ouragan Dorian a atteint le niveau maximal de vents sur l'échelle de Saffir-Simpson, de 5 sur 5. Il devient l'ouragan le plus puissant à avoir touché les Bahamas, et le second ouragan historique jamais observé dans l'Atlantique du nord.
Ce contenu est protégé par le droit d\'auteur ! Vous ne pouvez donc pas le copier. Merci de respecter le travail des auteurs du site et de ses partenaires.