situation

SITUATION

SITUATION

Wyoming, États-Unis

null

ALTITUDE

ALTITUDE

2 400 m en moyenne

null

MILIEU

MILIEU

Volcan : caldeira

null

SUPERFICIE

SUPERFICIE

8 991 km²
900 000 hectares

record

RECORD

RECORD

Le plus vieux parc national au monde

null

TEMPÉRATURES

TEMPÉRATURES

Climat montagnard
Min : entre −20 °C et −5 °C
Max : entre 20 °C et 30 °C

Créé en 1872, le parc national de Yellowstone, situé aux États-Unis – dans le nord-ouest du Wyoming – est le plus vieux parc national du monde, inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 1978. Le parc de Yellowstone tire son nom de son sol qui a cette couleur jaune emblématique. Yellowstone doit une grande partie de ses richesses naturelles aux événements géologiques violents du passé qui ont façonné les 900 000 hectares du parc. En effet, la région de Yellowstone est située sur un « supervolcan », considéré comme le plus grand et potentiellement le plus dangereux de la planète. Un espace naturel réputé pour la diversité de ses paysages et sa riche biodiversité, qui attirent chaque année plus de 2 millions de touristes. Des visiteurs qui viennent admirer les nombreux sites naturels et espèces animales. Forgé par le feu et par l’eau, Yellowstone doit notamment sa réputation aux nombreuses sources géothermales et geysers, soit les deux tiers connus au monde.

YELLOWSTONE : UNE RÉGION FORGÉE PAR LE FEU…

the old faithfull geyser
Le célèbre Old Faithful Geyser « le vieux fidèle » est le plus visité et le plus emblématique du parc. L’eau qui a toujours une température de 95,6° Celsius peut jaillir jusqu’à 60 mètres de hauteur. Crédit photo : James St. John© on Foter.com / CC BY

Le parc de Yellowstone – situé une hauteur moyenne de 2 400 mètres d’altitude – évolue dans une vaste région effondrée de la croûte terrestre : une caldeira géante de l’un des volcans les plus dangereux au monde. La forme actuelle de la caldeira – avec une longueur de 85 kilomètres de long et de 45 kilomètres de large – résulte de gigantesques éruptions qui se sont succédé ces derniers millions d’années et qui sont à l’origine de l’effondrement de la zone. L’éruption la plus ancienne recensée s’est déroulée il y a 2,1 millions d’années. Celle d’il y a 642 000 ans a recouvert de cendres tout l’ouest des États-Unis jusqu’au Mexique. Le volume de projections émis à l’époque est estimé à 1 000 kilomètres cubes. L’éruption était 3 000 fois plus puissante que celle du Vésuve qui a enseveli Pompéi en 79 et 1 000 fois plus importante que celle du Mont Saint-Helens en 1980. Les dernières éruptions de moindre ampleur ont eu il y a 160 000 et 70 000 ans. Le volcan de Yellowstone – situé au niveau d’un point chaud – est considéré comme le plus grand volcan actif sur Terre comme en témoigne l’activité fumerollienne et géothermale.

castle geyser
Castle Geyser est connu pour son cône de 27 mètres qui lui donne l’apparence d’une tour de château, d’où son nom. Ses éruptions qui se produisent environ toutes les 10 heures peuvent durer 20 minutes. Crédit photo : Poul Riishede©

Le Yellowstone est l’un des volcans les plus surveillés au monde. La région se soulève régulièrement et plus de 2 000 microséismes sont enregistrés chaque année. D’après une étude publiée en 2011, les scientifiques ont constaté que certaines zones de Yellowstone se sont surélevées de 7 centimètres en l’espace de 7 années. Ils estiment que le volcan entre en éruption environ tous les 600 000 ans environ. Alors à quand la prochaine éruption ? L’agence américaine de géologie, United States Geological Survey (USGS), a estimé que la probabilité d’une super-éruption s’élève à 1 sur 730 000, soit une chance sur 730 000 de se produire chaque année. Le volume de la chambre magmatique aux dimensions colossales est estimé à une capacité comprise entre 15 000 à 20 000 kilomètres cubes. Une éruption cataclysmique en latence, qui aura sans conteste des conséquences sur le climat mondial et plongera une grande partie de l’hémisphère nord dans un hiver volcanique, bouleversant ainsi la vie terrestre.

… ET PAR L’EAU

grand prismatic pool
Depuis le ciel, le Grand Prismatic Pool, dévoile ses anneaux de couleurs. L’anneau orange a une température d’environ 70° Celsius. Le Grand Prismatic Pool est la troisième plus grande source d’eau chaude au monde. Un spectacle coloré qui ne laisse pas indifférent ! Crédit photo : Tom MURPHY©, NATIONAL GEOGRAPHIC

Le magma présent sous la fine croûte terrestre de Yellowstone alimente un vaste réseau hydrothermal de 10 000 bassins et sources chaudes, 500 geysers et de nombreuses marmites de boue bouillonnante : ce qui fait du réseau hydrothermal de Yellowstone l’un des plus denses au monde. A ce titre, le parc réunit à lui seul les deux tiers des geysers de la planète. Le célèbre bassin coloré du Grand Prismatic Spring – baptisé en 1871 de cette façon en référence à sa gamme de couleurs – est la deuxième plus grande source géothermale du parc avec un diamètre de 113 mètres et une profondeur de 37 mètres. L’eau chauffée par le magma remonte à la surface pour atteindre quasiment son point d’ébullition. La source débite un volume d’eau acide estimé à plus de 2 000 litres par minute ! Les différentes couleurs qui composent les anneaux du bassin résultent de la présence de cyanobactéries thermophiles – adaptées aux chaleurs extrêmes – qui vivent dans des gammes de températures variables et qui teintent l’eau selon divers coloris. Ces bactéries constituent les formes de vie les plus anciennes et les plus primitives de notre planète. Les eaux les plus froides, à l’extérieur du bassin, permettent l’épanouissement des bactéries rougeâtres. Le cercle orange à une température d’environ 70° Celsius. Les eaux moyennement chaudes sont à l’origine des anneaux jaunes et verts. La zone bleue, au centre du bassin, qui atteint 87° Celsius est trop chaude pour permettre aux espèces de s’y développer. Les dépôts blanchâtres aux abords immédiats du bassin résultent de la dissolution de la silice présente dans la roche (la rhyolite) par l’eau chaude.

morning glory pool
Jusque dans les années 60 le Morning Glory Pool était bleu dans sa partie centrale mais il est devenu vert avec le temps. Le geyser entre en éruption qu’à de rares exceptions. Crédit photo : Luca Cerabona / CC BY-NC-ND

Situé dans le bassin de Noris, le Steamboat Geyser est le plus grand geyser du parc et du monde. Mais le Old Faithful Geyser est le plus visité et le plus emblématique du parc. Lors de ses éruptions, il a la particularité d’expulser entre 14 000 et 32 000 tonnes d’eau bouillante à des hauteurs pouvant atteindre 60 mètres. Un phénomène naturel à ne pas rater qui se produit à intervalles assez réguliers, environ toutes les 60 à 90 minutes. Avec une température constante de 95,6° Celsius, une éruption dure de 90 secondes à 5 minutes.

mammoth hot springs
Mammoth Hot Springs est l’une des principales attractions du parc de Yellowstone. Ces vasques en cascades sont des concrétions de calcaire. Crédit photo : Jon Sullivan© / CC BY via Wikimedia Commons.

Autre curiosité géothermale incontournable, les vasques en cascades de Mammoth Hot Springs. Leur formation résulte du trajet souterrain des eaux chaudes qui se chargent en carbonate de calcium, présent dans la roche régionale, et qui se durcit une fois situé à l’air libre, créant ses concrétions blanches riches en calcaires que l’on nomme des travertins. La coloration parfois rougeâtre de certaines vasques est liée à l’oxydation du fer

lower falls
Les chutes de Lower Falls, les plus hautes du parc se précipitent d’une hauteur de 94 mètres dans le Grand Canyon de la rivière Yellowstone. Crédit photo : Dominic Kamp / CC BY

Parmi ces autres joyaux naturels, Yellowstone possède 290 chutes d’eau, les plus hautes étant celles de Lower Falls qui se précipitent d’une hauteur de 94 mètres. Le parc est également connu pour son « Grand Canyon » creusé par le rivière Yellowstone qui atteint une profondeur maximale de 370 mètres, loin derrière les 1 600 mètres du véritable Grand Canyon en Arizona. Situé à 2 357 mètres d’altitude, le lac de Yellowstone et ses 354 kilomètres carrés est le plus grand lac de montagne d’Amérique du nord.

UN HAUT LIEU DE BIODIVERSITÉ ET DE TERRITOIRES SAUVAGES

bisons yellowstone
Les 4 000 bisons évoluent en totale liberté dans les 900 000 hectares du parc. Crédit photo : Audley Travel

Avec un climat tempéré, le parc de Yellowstone héberge une très grande biodiversité et constitue l’un des plus grands écosystèmes préservé au monde. Le parc présente une flore exceptionnelle avec des milliers d’espèces de plantes et de lichens qui évoluent en milieu montagnard. Les 900 000 hectares du parc sont recouverts à 80% par la forêt, les conifères étant les plus répandus : 1 700 espèces endémiques d’arbres y sont recensées. Une végétation typique des Montagnes Rocheuses (The Rocky Mountains) qui bordent le parc dans sa partie ouest. Un écosystème unique qui sert de repère à une soixantaine d’espèces de mammifères emblématiques de l’Amérique du nord comme le grizzli et le bison qui évoluent en totale liberté.

excelsior geyser
Avant d’être une source chaude à 93° Celsius, Excelsior geyser était un geyser de 91 mètres de hauteur jusqu’à la fin du XIXème siècle avant de s’effondrer. Avec un débit qui peut atteindre 17 000 litres par minute, l’eau est cristalline.

Le site est d’ailleurs inscrit sur la liste des réserves de biosphère de l’UNESCO, qui constitue l’une des plus grandes d’Amérique du nord. Une destination de rêve pour les amoureux de la nature qui peuvent découvrir la région et ses espèces animales grâce aux 1 500 kilomètres de sentiers de randonnées qui sillonnent le parc.

 

PARTICIPEZ AU RÉCIT DE L'ODYSSÉE DE LA TERRE EN LAISSANT UN COMMENTAIRE !

Merci de saisir votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.